Je ne suis pas peu fière d’avoir déniché ce tuto qui présente 12 (oui, j’ai bien dit 12) techniques différentes pour réaliser des toppings en fimo. Gros point fort du tuto, il y a des techniques vraiment très simples destinées aux débutants, qui chacune permet de réaliser un glaçage en fimo de pro. Il ne te restera plus qu’à l’ajouter sur des patisseries de ton choix. Le tuto est en anglais, mais comme d’habitude, je vous ai fait une traduction des informations principales (sachant que bien souvent, les images parlent d’elles-mêmes).

Les 12 techniques de glaçage en fimo

Cet alignement de cupcakes parfaits ferait presque froid dans le dos…

Couleurs de Pâte Fimo utilisées dans ce tuto :

Tu peux bien évidemment utiliser la couleur de ton choix pour le glaçage.

Autre matériel nécessaire :

Traduction des principales étapes

Technique 1

Tu formes deux boudins. Tu les enroules et tu crées ainsi un « topping » (comme on dit dans le jargon) hyper simple à réaliser. Enfin, n’oublie pas de former une pointe à l’extrémité des deux boudins enroulés pour un rendu parfait.

Technique 2

Variante de la première avec 3 boudins ! Soyons fous !

Technique 3

Tu pinces un boudin sur toute sa longueur. Ainsi, tu lui donnes une forme triangulaire et tu « twistes » comme sur la vidéo.

Technique 4

Cette fois, il s’agit d’écraser le boudin avec un rouleau. Puis, avec une longue lame, tu coupes le bord du boudin aplati pour obtenir un boudin carré. Puis tu vrilles encore une fois.

Technique 5

Munis-toi d’un emporte-pièce en forme de fleur (oui, je l’avoue, il est assez spécifique celui-ci). Découpe la forme, puis avec un outil à boule (ou tes petits doigts), adoucis les bords. Si tu n’as pas d’emporte pièce, tu peux découper à main levée.

Technique 6

Avec une seringue équipée de l’embout en forme de fleur, tu sors un boudin. Il te suffit ensuite de l’étirer un peu et tu le twistes !

Technique 7

Utilise un embout de poche à douille, assez petit, pour y passer la fimo (que tu as couvert de farine). Tu obtiens alors un long boudin que tu vas – devine quoi ? – vriller encore et toujours.

Technique 8

Dans un peu de colle Bake and bond de Sculpey, mélange du pastel sec (sorte de crayon de couleur qui sert en dessin) de la couleur de ton choix. Je te conseille le produit Bake and bond. Car, la fimo liquide est trop liquide et trop transparente pour faire un beau glaçage (j’ai essayé, ça ne marche pas). Ensuite, tu appliques le mélange sur ton cupcake directement. Tu peux mettre conserver ton mélange dans un petit pot si tu veux en préparer d’avance.

Technique 9

Mélange un morceau de fimo blanche solide avec de la fimo liquide. Je te conseille d’utiliser de la fimo soft et de l’avoir bien manipulé avant pour qu’elle chauffe. Sinon, tu vas avoir beaucoup de mal à écraser ta fimo solide. Ensuite, tu appliques sur ton cupcake.

Technique 10

Ajoute de l’eau au fur et à mesure à un morceau de fimo jusqu’à ce qu’elle devienne bien pâteuse. Puis tu t’en sers de glaçage. A mon avis, bien plus simple que les deux techniques précédentes.

Technique 11

Forme un cône que tu vas ensuite modeler avec des outils à boule de plusieurs tailles comme sur la vidéo. Une technique à mon avis à réserver pour les experts.

Technique 12

Utilise de la fausse chantilly, produit à base de silicone qui sèche à l’air libre (oui, on dirait un peu ce qui sert à faire des joints de salle de bain), mais il existe le même genre de produit pour les loisirs créatifs. Dans ce cas, rien à faire à part faire cuire son cupcake avant et ajouter la fausse chantilly qu’on laissera sécher.

Moralité : si tu deviens le roi ou la reine de la vrille, tu pourras faire des toppings de cupcake qui ont trop la classe, comme les autres créations de l’autrice de ce tuto.

Maintenant, il n'y a plus qu'à créer les beaux cupcakes qui vont avec :