Dès qu’on s’attaque à la réalisation d’objets en fimo un peu complexe comme les personnages, on se retrouve à assembler des éléments. Cette étape s’avère un peu délicate parfois. Voici quelques conseils pour réussir.

Méthode 1 : presser les éléments l’un contre l’autre

La méthode la plus simple consiste à presser les éléments l’un contre l’autre. Il faut appuyer suffisamment fort pour qu’ils adhèrent mais pas trop pour ne pas les déformer.

Il ne faut pas avoir trop « travailler » la fimo avant, c’est-à-dire l’avoir fait beaucoup ramollir. Sinon, les éléments risquent se déformer lors de l’assemblage. Si votre pâte fimo est trop molle, n’hésitez pas à la placer un peu au frigo avant l’assemblage.

Pour limiter la déformation, vous pouvez également vous munir d’outils de modelage, plus précis que la main.

Cette méthode est limitée lorsque la surface de jonction entre les deux pièces est petite par rapport à la taille globale des éléments à assembler. Il y a des risques pour que cela ne tienne pas et que les éléments se détachent après la cuisson.

S’il y a beaucoup trop de risques de déformation lors de l’assemblage, n’hésitez pas à user de la technique suivante.

Méthode 2 : la précuisson

Précuire un des éléments au four (10 minutes) avant de procéder à l’assemblage permet de le solidifier légèrement avant d’ajouter les autres parties. Cela peut être intéressant quand une pièce va se voir recouverte de beaucoup d’autres éléments en fimo. Par exemple, la tête des personnages va souvent être beaucoup manipulée. Vous pouvez la précuire avant d’ajouter les cheveux par exemple.

Attention, une fois l’élément précuit, les autres techniques d’assemblage ci-dessous ne fonctionneront plus forcément (notamment la technique du fil métallique).

Méthode 3 : le fil métallique

Cette technique consiste à insérer un bout de fil métallique entre les deux éléments avant de les joindre.

Le souci avec cette méthode est qu’il faut insérer le fil bien droit et ne s’y prend qu’une fois. Si jamais vous bougez le fil et élargissez légèrement le trou, il y aura du jeu et les deux pièces se détacheront.

Pour limiter ce souci, vous pouvez insérer le câble, le retirer, l’enduire de fimo liquide et le réinsérer.

Cette technique est utile pour assembler de « gros » éléments comme la tête et le corps d’un personnage et lorsque la surface de jonction est faible.

A la place du fil métallique, vous pouvez utiliser un cure-dent aussi si votre objet est suffisamment gros.

Méthode 4 : la colle Bake & Bond de Sculpey

La marque Sculpey propose un produit qui se nomme Bake & Bond. Celui-ci ressemble à de la fimo liquide mais il est dédié à l’assemblage de pièces en fimo.

Cette technique peut être utilisée lorsqu’on veut attacher ensemble des petits éléments ou des éléments assez étroits. La colle ne durcira qu’après la cuisson donc cette technique ne peut être utilisée que si l’ensemble de l’objet n’est plus manipulé après l’assemblage.

Méthode 5 : coller après cuisson

Dernière possibilité, vous pouvez coller les éléments ensemble après la cuisson. Cela vous permet, en dernière recours, de joindre deux pièces qui ne tiennent pas ensemble après la cuisson. Vous pouvez utiliser de la superglue ou de la colle à bijoux.